Soins des caries

Soins des caries

La carie est une maladie bactérienne qui provoque la destruction de l’émail et de la dentine par un phénomène cavitaire. Elle se développe de l’extérieur vers l’intérieur de la dent.

C’est une maladie incurable, ce qui fait qu’une fois la dent infectée, le seul traitement pour la sauver est l’élimination des tissus lésés.

Pour qu’une carie apparaisse, il faut la conjonction de 4 facteurs :

  1. La présence de bactéries (plaque dentaire).
  2. La présence de saccharose (sucre).
  3. La présence d’une dent.
  4. Du temps.

Ainsi, si pendant suffisamment longtemps, des bactéries et du saccharose sont présents sur une dent, une carie apparaît. Les bactéries vont métaboliser le sucre et produire un acide qui déminéralise les tissus dentaires, provoquant ainsi leur destruction.

Pour éviter les caries il faut donc une bonne hygiène tant alimentaire (pour éviter l’apport trop fréquent de saccharose) que dentaire (pour éliminer la plaque dentaire).

Il faut savoir que tous les aliments n’ont pas le même pouvoir cariogène (générateur de caries).

Au stade initial, la carie est souvent indolore. Elle peut être diagnostiquée lors d’un bilan dentaire.

En absence de traitement, la carie évolue et détruit une partie plus importante de la dent qui devient douloureuse au froid puis au chaud. Si un soin adapté n’est toujours pas réalisé, les bactéries atteignent le nerf de la dent et provoquent un épisode douloureux violent.

La dent devra être dévitalisée lors d’un traitement de racine.


Traitement de la carie dentaire

Pour traiter une carie il faut tout d’abord éliminer l’ensemble des tissus infectés par les bactéries. Pour cela plusieurs méthodes sont disponibles.

L’air abrasion

L’air abrasion est une méthode qui permet de soigner les caries débutantes sans “fraise” et sans “roulette”. Le principe est simple : un jet d’air et d’eau chargé de micro particules de silice est projeté sur la dent et élimine les tissus déminéralisés par la carie.
La dent peut ensuite être obturée pour “reboucher” le trou causé par la carie

La turbine et le contre angle

C’est la méthode la plus classique. Elle est applicable à tous les stades de la carie. Il s’agit de nettoyer les parties infectées de la dent avec des instruments rotatifs abrasifs ou coupants. La turbine tourne à grande vitesse (300 000 tours par minute) et permet de retirer tous les tissus. Le contre angle tourne lui plus lentement (40 000 tours par minutes) et est plus adapté à l’élimination des structures déminéralisées.
Après nettoyage, il ne reste plus qu’à réaliser l’obturation de la dent

Le laser

De nombreux lasers sont utilisés en dentisterie, mais le laser Erbium/Yag est particulièrement bien adapté au traitement des caries dentaires. L’énergie photonique détruit les tissus dentaires infectés de manière quasi indolore. Cette méthode moderne est idéale pour les patients “allergiques” au bruit des instruments classiques.
Après le traitement au laser, on passe un jet d’air abrasion avant d’obturer la dent.

Une fois les tissus cariés éliminés, la deuxième étape consiste à redonner à la dent sa forme et son volume initial. Il faut reconstituer les parties détruites pour assurer l’esthétique et la fonction.
Pour cette reconstitution, plusieurs matériaux sont disponibles :

L’amalgame dentaire

Couramment appelé « plombage » ce matériau est le plus ancien des matériaux utilisés pour obturer une dent.
Son aspect métallique est du à sa composition chimique : il contient du mercure (environ 50%) de l’argent (environ 35%) du cuivre parfois du zinc….

Depuis des années, la toxicité de l’amalgame est étudiée et nombre de rapports scientifiques montrent son danger pour la santé, tant à cause du relargage de mercure dans l’organisme, que par l’apparition dans la bouche de micro courants électriques.
Pour ces raisons, ainsi que pour des raisons esthétiques, l’amalgame dentaire n’est pas utilisé au cabinet.

Les composites

Il s’agit de résines chargées de particules minérales qui ont l’avantage d’être esthétiques. Elles existent en plusieurs nuances de blanc afin d’être presque invisibles une fois mises en place.

Cependant, la durée de vie de ces résines est limitée, et leur stabilité dimensionnelle est médiocre.
Ainsi, ces résines composites sont adaptées à l’obturation de petites cavités de carie, dans les zones où le brossage est aisé. Pour les cavités de carie plus importantes, nous ne recommandons pas ce matériau.

L’or

L’or est un matériau fiable et durable pour les obturations dentaires de grande taille.
Depuis des années l’or cuivré considéré comme toxique est remplacé par des ors platinés bien plus biocompatibles; cependant l’or péche toujours sur le plan esthétique.

La mise en place d’une obturation en or appelée Inlay ou Onlay se fait obligatoirement en deux séances (une seance pour le nettoyage de la carie, la mise en forme de la cavité et l’empreinte, et une séance pour la pose de l’Inlay réalisé par le prothésiste), avec à chaque fois une anesthésie .

Avec l’avènement de la céramique, son usage se raréfie.

Inlay en or

La céramique

La céramique permet des obturations dentaires (inlay et onlay) fiables, esthétiques et durables.
Parfaitement biocompatible, elle est conseillée pour toutes les obturations de taille moyenne et grande.

Au cabinet, pour éviter les séances multiples, nous utilisons depuis plus de 10 ans, un procédé d’empreinte numériques et de CFOA (Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur) qui nous permet de réaliser les inlay et onlay céramiques en une seule séance avec une extrême précision